Rechercher

Comment incarner sa danse ?

Mis à jour : mai 30

Saviez-vous que vous pouvez danser tout en étant complètement déconnecté de votre corps? Cela semble contre-intuitif.



Pourtant, le stress des responsabilités quotidiennes - nous cherchons des moyens de nous échapper ou même de nous engourdir ou insensibiliser pour continuer à avancer. Ce que beaucoup font en remplissant leurs agendas ( ou leurs têtes) pour ne pas avoir à ressentir. Avec l'incertitude grandissante à laquelle nous faisons face, beaucoup déconnectent, dissocient et suppriment leurs pensées et leurs émotions. Cela contribue à ce que l'on appelle la désincarnation - la déconnexion du corps.


Danser à partir d'une zone de votre corps à laquelle nous ne sommes pas présent peut avoir des conséquences majeures sur la santé physique et mentale. Le lien stress / blessure est réel. Lorsque nous nous concentrons autant sur le corps et ses capacités physiques, nous négligeons souvent les processus internes qui gèrent nos soins personnels et ignorons quand le corps a besoin d'une pause.


Alors, comment pouvons-nous briser ce cycle? Tout est question d’incarnation.


L'incarnation ("embodiment") est un sens ressenti, une façon de se comprendre, de donner un sens à notre monde et à notre environnement. C'est un état de conscience de l'intérieur vers l'extérieur. Selon Mark Walsh, facilitateur d'Embodiment et auteur de Embodiment-Moving Beyond Mindfulness, il ne s'agit pas seulement d'être conscient du corps mais «d'être conscient en tant que corps». Notre corps peut être la plus grande ressource pour prévenir les blessures et promouvoir la santé et le bien-être en général.


Si nous sommes capables d'exploiter ce que ressent le corps avant de répéter, de s'entraîner ou de jouer, nous pouvons être plus conscients des zones susceptibles de se blesser ou de se blesser à nouveau. Se donner le temps de décompresser après avoir dansé permet une introspection et une plus grande capacité d'intéroception - notre sens de l'état interne du corps. Nous commençons à comprendre comment l'esprit et le corps sont connectés, ce qui aide à gérer le stress qui mène aux blessures et à l'épuisement professionnel.



Comment pouvons-nous pratiquer l'incarnation? Voici trois étapes pour vivre une vie plus incarnée:


Faites un scan corporel:


Prenez un moment pour identifier toutes les parties de votre corps. Commencez par la tête et descendez jusqu'aux pieds. Faites attention à toutes les sensations - sans jugement. Pratiquez ceci au moins une fois par jour pour des bénéfices optimaux.


Respirer:


Prenez le temps de respirer. Pratiquez la respiration diaphragmatique (par le nez et par la bouche) pour créer de l'espace dans le corps et induire un état de calme et de relaxation.


Pratiquez la pleine conscience:


Faites attention à la façon dont votre corps se sent en vous accordant intentionnellement tout au long de la journée. Soyez conscient de la façon dont vous bougez et du moment où vous avez besoin d'une pause.


Être plus conscient de notre état interne signifie être plus conscient non seulement de notre propre corps, mais aussi du monde qui nous entoure et des personnes qui le composent.


Posts récents

Voir tout