Rechercher

Pourquoi accepter des émotions que l'on ne souhaite pas ressentir ?

Dernière mise à jour : févr. 16

On sait que nos émotions découlent de nos pensées, qui très souvent découlent des situations qui nous font vivre certaines émotions -réactions.


Et dans la palette d'émotions aujourd'hui il ne semble que nous avons le droit qu'à ressentir les "bonnes" émotions. Comme s'il y avait obligation à garder le smile, à être top et à surtout, disons le crument, ne pas faire chier les autres avec ses états d'âme ! Comme si lorsque vous vous sépariez de votre amoureux(se), vous aviez le droit de vous sentir malheureux, triste, en colère mais il ne faut pas que cela dure trop longtemps au risque d'indisposer les gens et de vous couper peut être même de certaines personnes de votre entourage qui ne sauraient que faire face à votre désarroi.


De vous à moi, si ces émotions, quelles quelles soient, sont toujours présentes en vous c'est peut être parce qu'à l'origine vous ne vous permettez pas pleinement de les vivre et de les ressentir. Depuis des décennies, on prône la maitrise de soi, les gens qui réussissent en sont l'exemple même, pas le droit au "faux pas" donc bien évidemment exprimer ce qui ne va pas n'est pas spécialement bienvenu si vous souhaitez garder la face. Peut être même n'en êtes vous pas conscient(e) mais que cela vous ramène à l'incapacité qu'avait vos parents à entendre ou à reconnaitre vos émotions fortes lorsque vous étiez enfant(e) ? Vous avez dans ce cas là peut être grandi avec cette injonction vis à vis de vous même que vous ne vous pouviez pas exprimer certaines émotions et les montrer au monde. Ce qu'il se passe alors c'est qu'elles s'impriment malgré tout en vous, elles font partie de vous et reviennent à chaque fois plus fortes.


Ce que je vous propose ici c'est de venir les poser par écrit, reconnaître ces émotions ainsi que tout ce qui ne vous fait pas du bien. Prendre de la distance avec votre discours intérieur permet de se détacher de ses émotions, de ne plus les ruminer inlassablement et vous permettra de prendre de la hauteur. Afin de passer à l'étape d'après, au soulagement et à l'état de calme intérieur, permettez vous de ressentir ces émotions.


Rappelez vous aussi souvent que nécessaire: "vous n'êtes pas vos émotions, vous n'êtes pas non plus vos pensées". Revenez à cette question: " qu'est ce que je me raconte?"

Posez par écrit vos émotions et ressentis si les pensées sont trop envahissantes et enveloppez vous d'amour surtout.

#emotions #sensibilité #vulnerabilité #affirmation #laisseraller #lacherprise #depression #souvrirauxemotions #etresoi #emotionsnegatives #sefaireconfiance #emotions #oseretre

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout